Dîners St-Louis est un organisme qui s’est crée en 1983 suite à un besoin identifié par des gens de la communauté et des sœurs Dominicaines de la Trinité. À ce moment, les jeunes de moins de 30 ans recevaient un chèque d’aide sociale nettement inférieur à ceux des citoyens âgés de 30 ans et plus. À partir de là, les services de repas ont débuté pour soutenir les jeunes avec un faible revenu.

Au fil du temps, il y a eu un accroissement des problématiques telles le VIH, la santé mentale, la toxicomanie, la violence et les problèmes judiciaires. Pour y remédier, en 1986, un café a été aménagé pour en faire un centre de jour afin d’accueillir les jeunes pour les aider à la résolution de problèmes et à la réinsertion sociale.

En 1995, le projet « PIVAU » ou programme d’intervention en violence et agression urbaine a été mis en place. Ce dernier consiste à offrir des activités et des outils ayant pour but de réduire l’usage de la violence chez les jeunes et jeunes adultes marginalisés par le biais d’une salle de libération émotionnelle.

En 2001, on procède à l’ouverture du Ketch Café, un centre de soir situé sur la rue St-Denis. Le Ketch café se veut un outil complémentaire pour l’intervention de Dîners St-Louis avec la préoccupation de la prévention des infections transmises sexuellement ou par le sang.

En 2009, l’organisme a acheté et rénové un immeuble pour relocaliser ses locaux principaux suite à la vente de l’église qui l’hébergeait depuis sa fondation.

Depuis, de multiples nouveaux projets ont vu le jour. Soulignons notamment les logements sociaux et le studio d’enregistrement qui ont été mis en place.

Inauguration des locaux 2009